Mises en orbite par les trompettes jubilatoires du premier choeur de l’Oratorio de Noël (entendu en décembre et « recyclées » dans la Cantate BWV 214, une pratique très courante à l’époque), ces soirées 100% Bach offrent une ouverture de rideau idéale à l’an nouveau, cinglée par la direction vitaminée de Daniel Reuss et les archets virtuoses de L’Arpa Festante, l’un des meilleurs orchestres baroques actuels. Par-delà les grandes fresques avec choeur, les instrumentistes munichois ont choisi de faire résonner le plus populaire des six Concertos brandebourgeois : le troisième, celui qui met en valeur les solistes violon, alto et violoncelle de l’orchestre.

Programme de la soirée

J.-S. Bach – Cantate BWV 214 – Tönet, ihr Pauken! Erschallet, Trompeten! 
J.-S. Bach – Concerto Brandebourgeois n°3 
J.-S. Bach – Motet – Singet dem Herrn ein neues Lied 
J.-S. Bach – Magnificat

X