Quand je vois tes cieux,
œuvre de tes doigts,
La lune et les étoiles
que tu as fixées,
Qu’est donc l’homme
pour que tu penses à lui,
L’être humain pour que
tu t’en soucies ?

X