L'orgue espagnol

L’ORGUE ESPAGNOL (À VENIR)

Cet instrument a été construit en 1991 par la manufacture de Felsberg, conçu et harmonisé par Jean-Marie Tricoteaux, dans le style des orgues du Royaume d’Aragon de la fin du 17e siècle. Réalisé sous l’impulsion de Pierre-Alain Clerc, président des « Concerts St-Laurent » (association lausannoise active dans la démarche historiquement informée, devenue plus tard les « Goûts réunis »), il a été installé sur la galerie circulaire de l’église Saint-Laurent. De 1991 à 2015, cet orgue a été le vis-à-vis d’un orgue italien, qui faisait partie de la collection privée de Pierre-Alain Clerc, comprenant encore un clavecin, un bourdon et une régale. A son départ à la retraite, ce dernier a offert ses quatre instruments au Musée Suisse de l’Orgue, à Roche (VD), laissant à Saint-Laurent le grand orgue, propriété de la ville, et cet orgue espagnol, propriété des « Goûts réunis ».

Le comité de l’association « Les Goûts Réunis » a alors conduit une réflexion autour de cet instrument et des options possibles pour retrouver ce dialogue de deux orgues baroques disposés latéralement, typique au sud de l’Europe mais unique dans la région. Plutôt que de refaire un deuxième orgue mésotonique à Saint-Laurent, l’idée d’un déplacement a rapidement été retenue, et l’Eglise Saint-François s’est naturellement présentée comme la meilleure option à Lausanne.

Comme le photo-montage (réalisé par Pixyform) ci-dessus le présente, le projet ORGANOPOLE prévoit la construction d’une nouvelle tribune pour cet instrument, en le plaçant juste avant le chœur, contre le mur plein de la travée de la tour et avec sa soufflerie à l’arrière de ce mur. « Les Goûts Réunis » financeront le déplacement et le relevage de l’instrument avec un fonds prévu pour son entretien et l’offriront à la ville de Lausanne une fois les travaux réalisés, cet emplacement étant appelé à être durable.

Cet instrument a été construit en 1991 par la manufacture de Felsberg, conçu et harmonisé par Jean-Marie Tricoteaux, dans le style des orgues du Royaume d’Aragon de la fin du 17e siècle. Réalisé sous l’impulsion de Pierre-Alain Clerc, président des « Concerts St-Laurent » (association lausannoise active dans la démarche historiquement informée, devenue plus tard les « Goûts réunis »), il a été installé sur la galerie circulaire de l’église Saint-Laurent. De 1991 à 2015, cet orgue a été le vis-à-vis d’un orgue italien, qui faisait partie de la collection privée de Pierre-Alain Clerc, comprenant encore un clavecin, un bourdon et une régale. A son départ à la retraite, ce dernier a offert ses quatre instruments au Musée Suisse de l’Orgue, à Roche (VD), laissant à Saint-Laurent le grand orgue, propriété de la ville, et cet orgue espagnol, propriété des « Goûts réunis ».

Le comité de l’association « Les Goûts Réunis » a alors conduit une réflexion autour de cet instrument et des options possibles pour retrouver ce dialogue de deux orgues baroques disposés latéralement, typique au sud de l’Europe mais unique dans la région. Plutôt que de refaire un deuxième orgue mésotonique à Saint-Laurent, l’idée d’un déplacement a rapidement été retenue, et l’Eglise Saint-François s’est naturellement présentée comme la meilleure option à Lausanne.

Comme le photo-montage (réalisé par Pixyform) ci-dessus le présente, le projet ORGANOPOLE prévoit la construction d’une nouvelle tribune pour cet instrument, en le plaçant juste avant le chœur, contre le mur plein de la travée de la tour et avec sa soufflerie à l’arrière de ce mur. « Les Goûts Réunis » financeront le déplacement et le relevage de l’instrument avec un fonds prévu pour son entretien et l’offriront à la ville de Lausanne une fois les travaux réalisés, cet emplacement étant appelé à être durable.

COMPOSITION DE L’ORGUE ESPAGNOL

Orgelbau Felsberg (1991)

    Trompeta real 8′ (basse)

    Dulzayna 8′ en chamade (basse)

    Nasardo en XVIIa 1’1/3 (basse)

    Lleno 5 rangs (basse)

    Quinzena 2′ (basse)

    Dozena 3′ (basse)

    Octava 4′ (basse)

    Violon 8′ (basse)

    Flautado 8′ (basse)

    Trompeta real 8′ (dessus)

    Dulzayna 8′ en chamade (dessus)

    Corneta magna 7 rangs (dessus)

    Lleno 5 rangs (dessus)

    Quinzena 2′ (dessus)

    Dozena 3′ (dessus)

    Octava 4′ (dessus)

    Violon 8′ (dessus)

    Flautado 8′ (dessus)

    Caractéristiques techniques

      • Clavier Do-do3, octave courte avec feintes brisées pour Fa# et Sol#, et feintes brisées pour mib/ré# et sol#/lab
      • Coupure ente do1 et do#1
      • Pédalier en tirasse Do-Si (octave courte)
      • Tempérament mésotonique à 14 touches par octave, 10 tierces pures
      • Diapason: la 440 Hz à 18 degrés
      • Gaita Fa-do (cornemuse)
      • Tambor Fa (deux tuyaux désaccordés)
      • Pantufla (pédale d’appel et de renvoi de la Corneta magna)
      X