du samedi 17 février au dimanche 1 avril 2018
minuit

RÊVER ET S’ENGAGER À SAINT-FRANCOIS

UNE PAROLE QUI MOBILISE

Le 4 avril 1968, Martin Luther King était assassiné à Memphis dans le Tennessee. Cinquante ans après ces événements tragiques, « l’esprit sainf » a souhaité inscrire le temps de la Passion dans le souffle prophétique de cet homme qui un jour s’est levé pour espérer et contribuer à l’avènement d’un monde meilleur avec ses frères et soeurs. Il ne s’agit pas ici de « canoniser » ou idolâtrer une figure fut-elle remarquable, mais de rappeler que la personne et l’action de Martin Luther King s’expliquent moins par des talents personnels que par une existence infusée par la lecture, la prière et la prédication ferventes des Écritures.

Cette suite ne vise pas à redire ce que Martin Luther King a su dire avec le talent oratoire qu’on lui connaît, mais à se laisser interpeller par le rôle prophétique et mobilisateur des écrits bibliques. Par sa prédication, MLK a su actualiser l’Évangile qui est devenu Parole vivante pour beaucoup. MLK a su mobiliser des communautés, des paroissiens jeunes et âgés, blancs et noirs, hommes et femmes, protestants et catholiques qui se sont levés et ont milité pour la reconnaissance de leur droit et ceux des plus précaires parmi eux. Le défi est de retrouver dans un monde inquiet et troublé, cette dynamique de la prédication pour ici et maintenant. Martin Luther King croyait en la force agissante de l’Esprit qui souffle et inspire les plus hésitants. Saurons-nous en tant que ministres, Églises, communautés, chrétiens, trouver les mots pour nous mobiliser face aux défis qui sont nôtres ? Si le contexte sociologique, les circonstances politiques et sociales de notre pays sont bien différents de ceux des années 60 aux États-Unis, nous croyons que les Écritures sont cette source vive, capable de libérer en nous les forces pour faire de nous des hommes et des femmes libres, responsables et agissants et qui ne se satisfont pas du monde tel qu’il est. Pour reprendre des mots chers à King, qui aimait interpeller ses auditeurs : quelles sont les peurs que nous devons braver aujourd’hui ? Quels sont les changements que nous devons encourager ? Quels sont les démons que nous devons combattre ?

Jean-François Ramelet, pasteur de l’esprit sainf