du vendredi 2 au samedi 10 octobre 2015
minuit

GOD BLESS THE JAZZ – DU 2 AU 10 OCTOBRE 2015

 

« GOD BLESS THE JAZZ A SAINT-FRANÇOIS »

HOMMAGE AU JAZZ !
Pour la fête de la Saint-François, du 29 septembre au 10 octobre, « l’esprit sainf » vous invite à dix jours de jazz à l’église.
La musique lorsqu’on la joue ou qu’on l’écoute procure parfois une intense expérience que d’aucuns estiment être « mystique » ou « spirituelle ». Le jazz a longtemps été considéré comme un genre mineur, réservé aux caves ou aux bouges malfamés de Congo square à la Nouvelle-Orléans. Pourtant le jazz s’enracine dans l’histoire d’un peuple esclave, chantant l’Exode, les prophètes et Jésus-Christ. Le jazz puise notamment ses racines dans le negro-spiritual et de nombreux musiciens ont grandi au rythme du son des harmoniums, des orgues et des chorales d’église. Beaucoup exprimeront leur spiritualité par cette musique, où se mêlent « cris et prières », chemin d’élévation et d’espérance. Je pense à Albert Ayler qui souffle « our Prayer » dans son saxophone; à John Coltrane et sa ferveur mystique dans « A Love Supreme »; à Charles Mingus qui encourage son band tel une « prêcher » dans son « Wednesday night Prayer ». Il faudrait encore nommer ici Oscar Peterson, Duke Ellington et ses concerts sacrés,  Charles Lloyd et tant d’autres. Dès son ouverture, « l’esprit sainf » a souhaité associer le jazz à la ligne musicale de Saint-François, il est vrai plus habitué à accueillir des chœurs d’oratorio et des passions de Bach que la note bleue. Mais accueillir le jazz à Saint-François c’est une façon de dire que cette église, ouverte au coeur de la ville, n’est pas une chapelle étroite, mais une église résolument ouverte à tous les genres musicaux.

Les anges écoutent Mozart pensait Karl Barth.

Je pense qu’ils écoutent aussi du jazz parce qu’ils sont libres !
Certes oui : « God bless Bach », mais ajoutons aussi sans hésiter « God bless the jazz » !
Jean-François Ramelet, pasteur responsable de « l’esprit sainf – une oasis dans la ville »